Naturalisation-suisse.ch le site internet faiseur de Suisse

Naturalisation-suisse.ch le site internet faiseur de Suisse

Afin d'aider les candidats à la naturalisation suisse à se préparer aux questions qui leur seront posées lors de leur démarche, un jeune entrepreneur lausannois de 28 ans et récemment naturalisé suisse, vient de lancer naturalisation-suisse.ch.

Chaque année, près de 45 000 ressortissants étrangers obtiennent le passeport rouge après une démarche qui dure en moyenne deux ans et pendant laquelle le candidat devra justifier de ses connaissances sur la Suisse devant une commission communale composée de 9 membres.

La naturalisation selon Francois Silvant

Eh oui, l'ambiance de la commission de naturalisation peut largement varié selon où vous commencez votre démarche de naturalisation. À première vue, le comédien François Silvant a quant à lui eu beaucoup plus de chance que moi !

Réviser l'examen de naturalisation maintenant en Allemand et en Portugais !

Faire évoluer constamment notre plateforme de révision de l'examen de naturalisation suisse grâce à la vente de crédits et d'abonnement est notre priorité.

Cela passe par la création de nouvelles questions chaque semaine, mais aussi par l'ajout de nouvelles langues pour rendre la plateforme accessible à toute notre Suisse !

Aujourd'hui, après un gros travail de l'équipe, nous sommes fiers d'annoncer la traduction de naturalisation-suisse.ch en Allemand et en Portugais.

Ha et on a même une nouvelle URL : einburgerung-schweiz.ch !

Témoignage : mon oral de naturalisation dans la commune de Lausanne

Témoignage : mon oral de naturalisation dans la commune de Lausanne

Il y a tout juste deux ans, je passais devant la commission consultative des naturalisations à l'Hotel de ville, place de la Palud, Lausanne, salle des 'pas perdus', au 1er étage.
 
Il est 16h, mon entretien avec la commission consultative des naturalisations a lieu dans 15 minutes. Je patiente assis sur les marches de la fontaine de la place de la Palud en parcourant le paquet de cartes que j’ai préparé pour mon oral. L’angoisse au ventre, l’expérience me replonge à l’époque de mes études et des examens de fin d’année. D’ici 15 minutes, je devrais répondre à un torrent de questions sur l’histoire, la géographie, la culture, et la politique suisse.
 

Les conditions de naturalisation suisse dans le canton de Vaud

La naturalisation facilitée (1 an et demi en moyenne) :
 
  • Avoir résidé 2 ans au moins dans le canton de Vaud.
  • Pour les jeunes de 14 à 24 ans :
    • Avoir au moins un des parents au bénéfice d’un permis B ou C.
    • 5 ans de scolarité en Suisse au minimum. 
    • Avoir habité en Suisse depuis la fin de la scolarité jusqu’à la demande de naturalisation.
  • Pour les étrangers nés en Suisse :
    • Avoir résidé 12 ans en Suisse dont trois au cours des cinq dernières années précédant la demande.
 
OU
 
 
La naturalisation ordinaire pour tous les autres (2 ans et demi en moyenne) :
 
  • Avoir plus de 11 ans pour une personne individuelle.
  • Avoir résidé 12 ans en Suisse dont trois au cours des cinq dernières années précédant la demande.
  • Avoir résidé 3 ans dans le canton de Vaud et de 1 à 3 ans dans la commune où la demande est faite.
  • Résider en Suisse durant la procédure et avoir une autorisation de séjour.
 
 

La procédure de naturalisation dans les grandes lignes

Comment se déroule la procédure ?

  • La première étape de la candidature est le formulaire de demande à retirer auprès de l’autorité compétente (selon le canton).
  • La police municipale établit un rapport après avoir convoqué le candidat.
  • Le candidat participe à une audition devant une commission municipale pour tester les connaissances du candidat sur l’histoire, la géographie, la politique, la culture et la motivation du candidat.
  • Dans certains cantons, le candidat doit aussi passer un examen écrit.
  • Dès l’acceptation au niveau communal le dossier transite par différents départements fédéraux avant que le Conseil d’État ne rende une décision.
  • Le dossier est ensuite traité par l’office fédéral des migrations à Berne pour l’octroi de l’autorisation fédérale. Une fois délivrée, le candidat prête serment devant une délégation du Conseil d’État.

La procédure varie dans chaque canton et commune. Pour plus d’informations : https://www.ch.ch/fr/naturalisation/